L'Étoile

Deuxième Appellation d’Origine Contrôlée la plus restreinte du Jura, L'Étoile avec 67 hectares offre un terroir minéral, traduisant ses sols marneux et calcaires. Elle produit des vins blancs tranquilles d’une grande finesse, et accessoirement du Vin de Paille. Le rendement annuel est d’environ 2680 hectolitres. 

"Les pentacrines"


Cette appellation fut actée par décret le 29 mai 1936, son aire de production s’étale sur 4 communes : L’Étoile, Plainoiseau, Quintigny et Saint-Didier. 

Le poétique nom de cette AOC puise sa source du village éponyme niché au cœur de ce vignoble,  entouré de cinq collines calcaires, formant les branches d’une étoile. On trouve également dans les vignes d’innombrables fossiles de la même forme : les pentacrines. Ces derniers appartiennent à la famille des crinoïdes, regroupant notamment les oursins et les étoiles de mer. Ils témoignent de la singularité de ce terroir et d’un temps  où le Jura abritait une mer tropicale peu profonde.   Au fil des siècles, ces fragments, furent considérés dans la tradition populaire comme des porte-bonheurs, éloignant les maléfices.

"Zone géographique optimale"

Il n’a toutefois pas fallu attendre 1936 pour que la typicité des vins de cette zone soit remarquée. En effet déjà à l’époque celte, ce vignoble était exploité. De plus, l’existence des vins de l’Étoile est certifiée par des écrits du XIIIème siècle. Ainsi, Jean de Chalon, grand seigneur de la région, fit bâtir en 1250 un château sur une des collines de l’Étoile. Dix ans plus tard, il offrit aux moines du Prieuré du village « dix muids de vin à la mesure de Château-Chalon à prendre dans ses vignes de l’Étoile ». A sa mort, les longues querelles successorales de ses descendants pour ses vignes, attestent de la renommée déjà présente de ce terroir. 

 

Actuellement, l’appellation se concentre sur la production de vins blancs et de Vin Jaune. Le chardonnay y est le cépage majoritaire à 90% puis vient le savagnin, et enfin à titre accessoire un peu de Poulsard (cépage rouge), uniquement réservé à la production du Vin de paille. Il s’agit d’une zone géographique optimale pour la production de ce type de vins, aptes au vieillissement. Les parcelles sont sur des coteaux, parfois en forte pentes, exposés plein Sud pour un ensoleillement optimal tout en étant protégés de la bise. 

 

La convergence de ces facteurs topographiques et climatiques donne des vins aux palettes aromatiques allant de notes minérale,  pierre à fusil,  à fruitées, tout en conservant une fraîcheur caractéristique. 

English
English

[[recommendation]]

English